Les différentes techniques pour poser un IPN

Dans le langage commun, « abattre un mur porteur » est expression yu est utilisée couramment pour décrit l’action de supprimer ou de percer un mur porteur. Et pourtant, celle-ci n’est pas tout à fait exacte. En réalité, on ne peut jamais éliminer complètement un mur porteur puisque comme son nom l’indique il est une structure important à l’intégrité du logement par contre on peut seulement y pratiquer une ouverture plus ou moins importante.

La taille de l’ouverture dans le mur porteur que vous souhaitez réaliser influera sur la méthode à employer.

Les différents types de poutres IPN

IPN en acier

C’est le type de poutres IPN le plus utilisé dans les chantiers à cause de ses multiples avantages. Ce type de poutrelles en acier est capable de supporter des charges très lourdes tout en étant hautement durable avec une très bonne robustesse. Il ne faut pas oublier aussi que l’acier est proposé à la vente avec des prix abordable et donc avantageux si on prend compte le coût de ce genre de chantier.

De point de vue esthétisme, l’acier donne une touche industrielle qui est tendance dans les standards du design et architecture d’intérieure moderne. Le seul point faible à ce type de d’IPN c’est la sensibilité à la corrosion du métal mais avec le bon entretien celà ne posera pas une réelle problématique.

IPN en acier galvanisé

Par un procédé spécial de traitement anti-rouille, l’acier galvanisé devient très résistant à la corrosion causée par les intempéries. Ce qui fait que l’installation de ce genre de poutres IPN dans un milieux exposé à l’humidité comme par exemple la façade d’une maison devient possible et sans risque d’apparition de rouille tout en gardant les mêmes caractéristiques et esthétisme que l’acier classique. Très durable et capable de supporter des poids très lourds, cette poutre est très convoitée pour sa robustesse. L’installation d’une poutrelle IPN en acier galvanisé sur un mur porteur est donc un excellent choix, mais il faut savoir que cela a un coût légèrement plus élevé que la poutre en acier à cause du traitement anti-rouille.

IPN en aluminium

Le plus grand avantage de ce type de poutrelle IPN est son poids qui est très léger comparé à celui des IPN en acier. Ce qui fait qu’elle est plus facile à manipuler et elle est très adaptée aux chantiers complexes. Et par la même occasion, il est d’une résistance infaillible. Ces avantages viennent avec un coût considérablement élevé.

IPN en bois

Si vous cherchez une poutre IPN sur un mur porteur au style scandinave ou classique, choisissez un modèle en bois. Indémodable, le bois vous garantit l’esthétisme, la noblesse du matériel et l’élégance. De plus, certains IPN en bois s’intègrent au bâti de façon très harmonieuse. Néanmoins ce genre de poutrelle supporte moins de charges qu’un modèle en métal.

IPN en fer

Si votre objectif est d’acheter une poutre IPN sur un mur porteur, fiable et résistante à moindre coût, il vous faut alors un IPN en fer. À l’instar de l’acier, il peut supporter des charges très importantes en plus d’être durable. Seulement, il manque un peu d’esthétisme, mais vous pouvez toujours arranger cela avec un coup de pinceau.

Quel est l’intérêt de poser un IPN

Pour ceux qui ne le savent pas encore, lorsque l’on souhaite pratiquer une ouverture dans un mur porteur, il convient de poser un IPN, une poutrelle métallique en I à Profil Normal, au-dessus de l’ouverture pratiquée. Ainsi, les charges qui s’exercent au-dessus du mur seront réparties sur la poutrelle d’acier.

Toutefois, plus l’ouverture sera large, moins la poutrelle pourra supporter à elle seule les charges exercées. Il convient alors d’utiliser des méthodes de renfort adaptées.

Pour rappel, lorsque les ouvertures de mur porteur dépassent 1 mètre de largeur, il est vivement conseillé de faire appel à un bureau d’études spécialisé dans le bâtiment qui sera capable de préconiser la technique adéquate pour poser un IPN ainsi que les dimensions – ou notes de calcul – de ces éléments de renfort.

Pour les petites ouvertures : la poutrelle sur sommiers

La technique dite de la « poutrelle sur sommiers » est adaptée aux ouvertures ne dépassant pas un mètre. Dans ce cas, il s’agit de poser un IPN horizontalement au-dessus de l’ouverture. Les extrémités de la poutrelle d’acier reposent directement sur les parties du mur porteur conservées de part et d’autre de l’ouverture.

Pour réaliser cette technique, il convient de percer dans un premier temps le mur de manière à réaliser les sommiers. Par la suite, on creuse le mur porteur pour y poser un IPN, puis lorsque les éléments de renforts sont en place, on peut scier la partie du mur porteur à ouvrir.

Le portique pour ouvrir un mur porteur jusqu’à 2.50m

La technique du portique est basée sur le même principe que la technique de la poutrelle sur sommiers, à la différence que la poutrelle d’acier repose sur deux poutres métalliques verticales.

En effet, lorsque l’ouverture d’un mur porteur atteint 2.50m, les charges qui s’exercent à son endroit sont trop importantes et l’on craint que les parties du mur sur lesquelles reposent la poutre IPN ne soient pas assez solides.

Ainsi, le portique est construit en pratiquant deux saignées de part et d’autre de l’ouverture du mur porteur. On y place verticalement les deux poutrelles d’acier. On réitère ensuite l’opération pour poser un IPN horizontal. L’ouverture est alors pratiquée sans danger.

Les deux demi-poutres pour les ouvertures importantes

Dans le cas où l’on souhaite réaliser une ouverture supérieure à 2.50m, ou dans le cas où l’on a affaire à un mur très épais soutenant de fortes charges, il convient de mettre en place la technique des deux demi-poutres.

Celle-ci consiste à réaliser la même technique que celle du portique, à la différence près que l’on double la pose de poutre d’acier horizontale : on pose deux IPN parallèlement sur deux poutres verticales afin d’accentuer les capacités de résistance de l’étai.

Dans ce cas, un bureau d’études fournira les dimensions des poutrelles d’acier à mettre en place, en fonction des charges exercées à l’endroit du mur porteur. 

Vous envisagez d’ouvrir une baie sur un mur porteur ?

Contactez notre bureau d’études pour réaliser les études et calculs nécessaires.
PARTAGER SUR :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur tumblr
Tumblr
Autres actualités

Mon devis en ligne

Pour éditer votre devis en ligne, merci de renseigner les champs ci-dessous.